Protégez vos coudes et vos poignets

 

Le golf, considéré par plusieurs comme un sport avec un risque minimal de blessure, présente un taux de blessure de 60% chez le golfeur amateur et de 88% chez les professionnels. Les différentes études scientifiques rapportent en moyenne 1.3 blessures par golfeur amateur et 2 blessures par golfeur professionnel par année. De plus, le golfeur amateur blessé doit rester à l’écart du jeu pour une période moyenne de 5.2 semaines. Voilà de bonnes raisons pour faire de la prévention.

 

Les blessures au poignet et au coude sont les plus fréquentes après celles de la région lombaire.  Les principales causes rapportées dans la littérature sont: le surusage, rencontré surtout chez les professionnels et une mauvaise technique plus commune aux golfeurs amateurs. Le plus souvent, nous rencontrons comme blessure au coude, l’épitrochléite, surnommée golfeur’s elbow et l’épicondylite appelé communément tennis elbow. La principale cause est souvent la prise surtout si elle est inadéquate ou trop ferme.  Dans la première édition de la revue Golf International AGP, Mme Debbie Savoy-Morel nous indiquait la prise idéale en page 98. Cette prise nous permet non seulement d’être optimal pour notre élan de golf mais diminue le risque de blessure tant au niveau des coudes que des poignets.

article golf 4 2006 019

Les blessures au poignet atteignent particulièrement les professionnels à cause du surusage, de l’ampleur des mouvements et de la force appliquée à ce niveau. Parmi ces blessures, nous rencontrons les entorses ligamentaires ainsi que les tendinites. Il peut y avoir parfois fracture de deux petits os du poignet soit le scaphoïde ou l’os crochu.

Une prise adéquate, une technique convenable, un réchauffement pré-partie approprié ainsi qu’une bonne force musculaire nous aident à prévenir ce genre de blessure tant au niveau des coudes que des poignets. Voici quelques exercices vous permettant de vous protéger adéquatement qui peuvent être fait à la maison ou au bureau pendant vos pauses. Faites de 2 à 3 séries de 10 à 15 répétitions.

Photo flechisseurs 008 Photo flechisseurs 009

Appuyer votre avant–bras sur votre cuisse, un élastique ou un poids dans la main. Lever la paume de la main vers le plafond et redescendre.

photo extenseurs 010 photo extenseurs 011

Même position que la première, mais cette fois-ci c’est le dos de la main qui monte vers le plafond

renf_rad_baton 017

renf_rad_baton 018

 

 

 

 

 

 

 

 

Debout un fer long en main, soulever le bout du fer vers le plafond, et redescendre. Si vous ne ressentez aucune fatigue ou effort lors de l’exercice, mettre quelques grammes attachés au bout du bâton.

renf_cub_baton 019 renf_cub_baton 020

 

 

 

 

 

 

 

 

Debout un fer en main mais pointé vers l’arrière, lever le bout du fer vers le plafond et redescendre.

Un étirage avant et après la partie

Le coude bien allongé, amener votre paume de main vers le bas. Maintenir la position d’étirage pendant 15 à 20 secondes. Vous devez ressentir seulement un tirage sans douleur. S’il y a douleur, diminuer la pression jusqu’à faire disparaître cette douleur et ne ressentir qu’un tirage. Faire 2 à 3 répétitions. Par la suite faire avec le coude bien allongé et amener la dos de la main vers le haut.

photo ass extenseurs 024 photo ass_flechisseurs 022 - copie

 

 

 

 

 

 

 

Cet article a été écrit en collaboration avec M. David Lindsay PT et a été publié dans la revue Golf AGP 2004.