Jouez prudemment, ça vaut le coup!

 

article golf 5 028

 

Les élans des Sergio Garcia, Phil Mickelson, Jordan Spieth,  Michelle Wie, Brooke M. Henderson ou Anne-Catherine Tanguay sont si fluides qu’ils nous semblent sans effort et nous laissent difficilement croire que le golf est un sport où le risque de blessures est modéré.  Selon plusieurs études, entre 40 % et 60 % des golfeurs amateurs ou professionnels subiront une blessure reliée à leur sport. La région lombaire (bas du dos) est l’endroit le plus souvent blessé chez les hommes, suivi par les coudes et les épaules. Chez la femme, les poignets sont un peu plus souvent atteints que la région lombaire.

 

Se soucier des alarmes

Les blessures au golf n’étant pas de la fiction, il y a un signe sur lequel on peut se fier pour agir rapidement : la douleur ! Voilà le signal d’alarme naturel et fiable. Elle est présente lorsqu’il y a dommage au niveau des tissus et elle nous indique qu’il est temps d’intervenir afin d’éviter l’aggravation des blessures.

L’apparition d’une douleur soudaine ou intense est un signe qu’il faut considérer. La douleur intermittente à la même région de notre corps qui revient toujours à l’activité est, elle aussi significative. Si une douleur augmente en intensité avec le même effort ou si elle arrive de plus en plus rapidement lors de votre partie de golf, il est temps d’arrêter et d’en vérifier les raisons.

Prévention = solution

La prévention est toujours la meilleure solution à un problème de santé.

articles Golf 030

Voici quelques éléments sur lesquels vous pourrez travailler afin de vous éviter des douleurs, des frustrations et des périodes de repos loin du golf.

  • Mettez-vous en forme avant le début de la saison.
  • Faites des exercices de souplesse et de renforcement des muscles nécessaires au golf. Plus du ¾ des joueurs de la PGA font une routine d’entraînement physique incluant du renforcement et des exercices de souplesse.
  • article golf 5 019Faites un échauffement approprié avant la partie, vous performerez dès le 1er trou et protègerez votre corps contre les blessures. Un bon échauffement prend de 15 à 30 minutes. N’arrivez donc pas 5 minutes avant la partie en espérant frapper un coup de départ de 300 verges !
  • Faites très attention à votre position initiale. Une bonne posture à ce moment vous permettra d’effectuer un élan optimal. Une position athlétique diminuera le stress au niveau votre région lombaire.
  • Consultez un professionnel de golf, afin d’avoir une technique optimale en fonction de vos limites personnelles.

 

Si vous avez déjà une blessure, il serait préférable de rencontrer un professionnel de la santé (physiothérapeute ou médecin) spécialisé dans les blessures reliées au golf.