Pour éviter les blessures aux poignets

 

L’action des mains est très importante lors de l’exécution de l’élan de golf. Depuis quelques années, les professionnels en limitent les mouvements  afin de diminuer le risque de blessure.  Malgré tout, les poignets demeurent un levier de puissance fort impressionnant.

Plusieurs auteurs s’entendent  pour dire que les blessures aux poignets et aux mains sont  les plus fréquentes du membre supérieur chez les professionnels de golf et viennent au second rang chez les amateurs. La surutilisation est la première cause de ces blessures chez les professionnels. La très grande amplitude de mouvement demandé aux poignets lors de l’élan, la vitesse du mouvement ainsi que le travail de décélération du bâton après impact sont tous des facteurs contribuant à provoquer des  tendinites ou des tendinoses à ce niveau. De plus chez l’amateur, les blessures à ces articulations peuvent aussi être secondaires à un traumatisme (percussion du sol ou d’une racine d’arbre) ou à une mauvaise technique lors de l’élan. La force au niveau des poignets est un facteur déterminant pour protéger ces articulations.  En général, les femmes sont défavorisées sur ce point. Nous vous proposons donc d’identifier les causes des blessures les plus fréquentes selon votre niveau de jeu.

 

Le golfeur débutant

La position des poignets à l’impact est de loin la plus importante pour le golfeur. article golf 4 2006 013À ce moment, il est fondamental que le dos de la main avant soit devant la semelle du bâton afin de frapper la balle avec aplomb comme on le voit à la figure no 1. Le poignet est alors en position neutre.

 

Fig. no 1

 

 

article golf 4 2006 017La conception du golfeur débutant est de vouloir lever la balle par une action prématurée des mains (casting).  Le poignet de la main avant se retrouve donc en extension et celui de la main arrière en flexion ( voir figure no 2). Tous les deux sont susceptibles aux blessures dans ces positions extrêmes. Il est essentiel de comprendre qu’en plus de provoquer des douleurs à long terme, cette action amènera la balle plus haute avec une courbe vers l’extérieur.

Fig. no 2

 

 

article golf 4 2006 019La position neutre des mains et poignets à l’adresse, est aussi primordiale. (voir figure no 3) Les stress au niveau du pouce qui favorisent des tendinites de Quervain, de l’arthrose ou des blessures ligamentaires sont ainsi grandement diminués.

 

Fig. no 3

 

 

Le golfeur intermédiaire

Le golfeur intermédiaire subira les mêmes blessures que le débutant pour des raisons différentes par contre.   En recherchant    la puissance, il tentera de « casser les poignets » tôt dans l’élan.

article golf 4 2006 026article golf 4 2006 028

 

 

 

 

 

Fig. no 4 A                                                                             Fig. no 4 B

Le golfeur devrait  plutôt armer les poignets (déviation radiale du poignet avant) (figure 4 A et B) plutôt que de faire une extension (figure 5 A et B). L’angle entre l’avant-bras et le dos de la main avant à la position d’adresse devrait disparaître à la position 9 heures, au sommet de l’élan et à l’impact afin d’alléger la charge des muscles des poignets.

article golf 4 2006 025 article golf 4 2006 030

 

 

 

 

 

Fig. no 5 A                                                                                  Fig. no 5 B

Le golfeur de haut niveau

L’herbe longue est l’ennemi numéro 1 des golfeurs professionnels.  Les circuits professionnels favorisent  cet élément afin de rendre les terrains plus difficiles. Faire un bon contact avec une balle qui se trouve dans cette situation demande une stabilité importante des poignets (voir image ci-bas). Pour améliorer la qualité de ce contact, les mains doivent avoir une force de préhension d’au moins 60 livres. Très peu de gens ont cette force sauf ceux qui s’entraînent ou les travailleurs manuels.  Serrer la main d’un joueur du PGA Tour et vous comprendrez  rapidement son importance.
article golf 4 2006 034

 

Conseils pour éviter les blessures aux poignets et aux mains

  • Gardez une position neutre des mains et des poignets à l’adresse. Elle diminuera les tensions inutiles au niveau des pouces et poignets.
  • Réchauffez les muscles des avant-bras avant votre partie ou votre pratique vous aidera à diminuer le risque de blessures (figure no 6).

 

article golf 4 2006 031article golf 4 2006 032

 

 

 

 

 

 

 

 

Fig. no 6

  • Renforcer vos poignets de façon excentrique. Comme vous le voyez sur les  figures plus bas, levez le poids à l’aide de votre autre main et descendre doucement le poids qui est dans votre main vers le sol. Progressivement augmenter la vitesse de descente et le poids.

article golf 4 2006 053 article golf 4 2006 051 article golf 4 2006 056 article golf 4 2006 054

 

 

 

 

 

  • Vérifier votre élan avec un professionnel de golf afin de corriger votre technique et ainsi diminuer le risque de blessures.

 

Cette chronique a été écrite en collaboration avec Frédérick Colgan professionnel et directeur de l’Académie de golf  Fred Colgan. Cet article a été publié dans la revue Golf AGP.