Une aile à proscrire à votre menu

 

Aimez-vous les ailes de poulet?? Peut-être bien après votre partie de golf mais sûrement pas pendant. Il peut arriver que ce soit un défaut dont vous tentez de vous corriger avec peu de succès. Dans certains cas, une limitation de la  rotation de l’épaule avant  peut expliquer cette faute.

Le « chicken wing » est le fait d’avoir une flexion du coude avant à l’impact lors de votre élan de golf (figure 1). Ceci entraîne souvent une balle poussée vers la gauche pour les golfeurs droitiers et vous empêche de frapper la balle au point de percussion idéal  ou vous callotez la balle. La distance de vos coups se trouve ainsi diminuée et la balle ne va pas tout à fait où vous voulez.

figure 1 figure 2

Comme vous le savez, le coude du bras avant lors de l’impact doit être en extension complète (figure 2)  afin que l’impact entre la balle et votre bâton soit optimal. Qu’est-ce qui peut bien nous empêcher de garder ce coude droit?

 

Limitations techniques

Il y a bien sûr la technique. Un des facteurs encourageant ce défaut est d’avoir une trajectoire de votre bâton par dessus le plan  (Voir article : Êtes-vous par dessus le plan). La dominance du bras droit sur le bras gauche, pour les droitiers, peut aussi encourager cette faute.

 

 

 

Figure 1                                                                            Figure 2

Limitations physiques

Afin de conserver votre coude avant bien droit lors de  l’impact, une bonne force au niveau de tout le bras ainsi qu’une bonne flexibilité de l’épaule du même côté sont absolument nécessaires. Si la rotation externe de votre épaule est limitée par l’articulation elle-même ou par un manque de souplesse de la musculature, il vous sera impossible de tourner cette épaule suffisamment et une flexion du coude suivra.

 

EXERCICES :

Afin d’avoir la mobilité nécessaire à vos épaules  ainsi que la force au niveau du bras, voici quelques exercices à faire.

  • Assouplissement des épaules en rotation interne et externe:

figure 3 figure 4

Debout, tenez un bâton de golf dans votre dos. Avec votre main du haut, tirer le bâton vers le plafond (figure 3). Par la suite, faites le contraire en tirant à l’aide de la main la plus basse le bâton vers le bas (figure 4). Maintenir chaque position pendant 10 à 15 secondes. Faites cet exercice des deux côtés au moins 5 fois.

 

 

 

 

 

 

Figure 3                                                                         Figure 4

 

  • Assouplissement du Grand dorsal :

figure 5 figure 6En position assise sur vos pieds, les deux mains sur le ballon, avancer le ballon au maximum vers l’avant (figure 5). Tout en gardant cette position, amener le ballon de côté, jusqu’à ce qui vous sentiez un tirage derrière l’épaule (figure 6). Maintenir cette position pendant 10 à 15 secondes. Faire 5 répétitions des deux côtés.

 

 

 

 

Figure 5                                                                                                  Figure 6

 

  • Renforcement des rotateurs externes :

figure 7 figure 8

Debout, les coudes collés au corps et pliés à 90 degrés, prenez un bout d’élastique entre les mains (figure 7). Écartez les mains en gardant les coudes collés au corps (figure 8). Faire 2 séries de 10 à 15  répétitions. Augmenter la difficulté en diminuer la longueur l’élastique.

 

 

 

 

Figure 7                                                                                               Figure 8

 

  • Renforcement des Rhomboïdes et des trapèzes moyens :

figure 9 figure 10Faire un nœud au centre de votre élastique. Attacher celui-ci en fermant une porte sur le nœud. .Ceci vous donnera deux bandes élastiques solidement fixées. Pour votre sécurité, installez vous du coté opposé à celui vers lequel la porte ouvre. Assis sur un ballon, un pied au sol et l’autre dans les airs, prenez vos élastiques dans vos mains (figure 9).

 

 

 

 

Figure 9                                                                                                    Figure 10

En écartant les coudes à 45 degrés, reculez ceux-ci      vers l’arrière en essayant de rapprocher les omoplates, tout en gardant votre équilibre (figure 10). Faire deux séries  de 10 à 15 répétitions.

  • Push up sur ballon :

figure 11 figure 12Coucher à plat ventre sur le ballon, glisser celui-ci à la hauteur des cuisses (figure 11). Maintenant baisser le haut du corps et  remonter à l’aide des bras tout en gardant le corps bien droit (figure 12). Faire deux séries de 10 à 15 répétitions. Pour augmenter la difficulté glisser le ballon le plus près possible des chevilles. Cet exercice est à éviter si vous avez des douleurs aux poignets.

 

 

 

 

Figure 11                                                                                                     Figure 12

 

Il ne faut pas oublier que d’avoir une meilleure technique au golf vous aidera à éviter, dans ce cas–ci  des blessures à l’épaule avant et à votre cou. C’est un détail à ne pas négliger.

Bon Golf!

 

Cet article a été publié dans la revue Golf AGP 2007.